Operas et ballets 2014-2015

 OPERAS et BALLETS : Programme de l’année 2014-2015

Il y aura 8 retransmissions en différé, une par mois, de septembre à avril.
A chaque fois, le dimanche, à 17h30, tarif : 12 euros. Boisson chaude offerte à l’entracte.
Il s’agit de 5 opéras et 3 spectacles de Danse
Parmi les opéras, quatre sont des productions parisiennes (Bastille, Garnier) et une vient de Londres.

Les opéras choisis, comme l’année dernière, sont de grandes œuvres du répertoire souvent représentées; petit à petit, les spectateurs réguliers de l’Utopie peuvent ainsi compléter leur « culture opéra » Mais il en restera toujours à découvrir : un dictionnaire de référence, le Kobbé (édité en collections Bouquins) en présente en résumé plus de 500 !… mais oui, tous ne sont pas des chefs d’œuvre… En deux saisons nous aurons ainsi déjà un très beau parcours dans l’œuvre de Puccini : Turandot et Manon l’année dernière, Tosca cette année. Avec Parsifal (en 2013) et bientôt le Vaisseau Fantôme, c’est aussi une belle introduction à Wagner, à défaut de pouvoir aller à Bayreuth…
Quant à ceux qui ont déjà vu ailleurs tel ou tel titre de la liste, il faut bien reconnaître que c’est là un des plaisirs spécifiques de l’opéra, il est toujours intéressant de découvrir ce qu’en fait maintenant tel ou tel metteur en scène ! Excellent exemple dès le 26 octobre avec le Barbier de Séville mis en scène de façon tourbillonnante et burlesque par Damiano Michieletto ! Même si, ou plutôt justement parce que l’on connaît les airs par cœur, le plaisir de la découverte visuelle (nouveau décor, transposition dans le temps, costumes…) vient s’ajouter et rafraîchir le plaisir de la répétition musicale. Même chose avec les chanteurs : sans tomber dans le travers d’un drogué d’opéra, qui ne peut entendre une cantatrice sans en référer à une autre, il y a tout de même, à la portée de tous, la joie et l’admiration que l’on ressent à écouter en ‘live’ (sans raccord de studio) des voix exceptionnelles, qui prennent des risques considérables.

(tenez,voici un exemple d’accident possible; c’est moins spectaculaire qu’en formule 1, mais…

et rassurez-vous, ce n’est pas un extrait de nos projections futures… Au cas où  ce genre de dérapages vous amuse, en voici un deuxième, Cesar Antonio Suarez, au Metropolitan Opera de New York, dans le fameux passage des Puritains ( « I Puritani ») de Bellini, où le ténor doit attraper une note très haute…

 

Blague dans le coin. En ce qui concerne les spectacles de danse, nous avons là aussi choisi des chorégraphies « basiques », classiques, du grand répertoire. La Belle au bois dormant et Le lac des cygnes, tous les deux sur des musiques d’une palette orchestrale extraordinaire, signées Tchaïkovski, sont filmés ici sur la scène de Covent Garden; Chorégraphie de Rudolf Noureev pour la première… et occasion d’admirer la très grande qualité du corps de Ballet dans les deux cas. On aimerait que beaucoup de jeunes enfants (pas seulement des filles, pourquoi pas des petits Billy Elliot…) puissent venir découvrir ces mouvements, ces sauts, ces portés, ces ensembles rigoureux, comprendre tout le long travail préalable qui aboutit à tant de grâce et de légèreté apparente… Même sans devenir une leçon de courage ou d’esthétique, c’est un très beau cadeau de Noël (dont ils se souviendront plus que de n’importe quelle série télévisée), voilà pourquoi deux de ces trois spectacles pour tous publics sont programmés en décembre et début janvier. Inutile de préciser que « Alice au Pays des Merveilles« , adapté en ballet soutient joyeusement la comparaison avec une version en BD ou même en film (Tim Burton ! ) et peut même donner envie de relire le texte original (aux deux sens du mot) de Lewis Carroll.

Nous n’ignorons pas que, notamment dans le domaine de la danse il existe des œuvres plus récentes : pas de période plus inventive dans le domaine de l’expression corporelle que les années 1960-2000 : la liste est longue de toutes les audaces, de toutes les créations qui ont d’une façon ou d’une autre « révolutionné » la danse contemporaine, mais, de même qu’il n’est pas encore interdit de s’intéresser aux peintres italiens de la Renaissance tout en allant voir aussi le musée Soulages, de même on espère que de nouveaux diktats ne vont pas essayer de nous intimider en ricanant sur les tutus. Comme si c’était ça l’essentiel. Bien sûr, il est possible que nous retransmettions, avec plaisir, dans une prochaine saison une chorégraphie de Mats Ek, Angelin Preljocaj, Jérôme Bel, Mathilde Monnier, Maguy Marin ou Rachid Ouramdane (et cætera…) surtout si elle est proposée dans le catalogue d’un diffuseur, mais pour l’instant, nous préférons en revenir, comme au rugby, aux fondamentaux…
Nous vous souhaitons de de très beaux dimanches après-midis à l’Utopie !

affiches opera ballet  2014 2015Vous pouvez télécharger le recto et le verso du programme du « Vaisseau Fantôme « , projeté dimanche 15 mars à 17h30 (durée 2h40 sans entracte)  HollandaisVolant et HollandaisVolantPage2et3   pour les imprimer sur votre imprimante….

ou les lire ci-dessous (en agrandissant l’affichage !) :

hollandaishollandais2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *