Il Trovatore à Covent Garden

Le Trouvère, deuxième version à l’Utopie

Il y a un an nous avons vu et écouté à l’Utopie de Sainte LIvrade sur Lot le spectacle donné à l’opéra de Paris. (en cliquant ici vous pourrez lire, écouter, voir ou relire, ré-écouter et revoir les documents placés sur ce site à ce moment en introduction à la projection du Trouvere..)
Cette fois il s’agit d’une représentation filmée à Londres. Le chef d’orchestre est anglais, le metteur en scène allemand et le décorateur suisse. Le rôle du Comte est chanté par un baryton venu de Krasnoiarsk (Sibérie) et celui de Leonora par une soprano native d’Erevan (Arménie). Azucena dans cette version est née du côté de Tbilissi (Géorgie) et Manrico est interprété par un ténor américain (Kankakee, Illinois). Ferrando a pour origine Odessa (Ukraine) et Ines est passée par l’Université du Michigan. Le rôle de Ruiz est tenu par un chanteur d’origine australienne. Voilà bien ce qui s’appelle une distribution internationale : l’opéra, art européen par essence, ignore les frontières. La musique de Giuseppe Verdi, l’italien-type, enthousiasme  tous ceux qui n’ont pas peur de l’art lyrique et ne le condamnent pas comme indécent ou suranné. L’histoire racontée est un imbroglio à peine croyable, et pourtant cette fois encore, comme l’année dernière, comme à chaque fois, nous allons sentir passer en nous des émotions irrésistibles. Les passions, la jalousie et la violence tout est là dans les mélodies de Verdi, tour à tour glaciales et brûlantes, Elles revivent par l’interprétation magique que nous en donnent ces voix splendides

Demandez le programme, avec le nom de tous les chanteurs et les chanteuses, à commencer par Dimitri Hvorotosto.. euh pardon Dmitri Hvororostovto… euh non.. Dmitri Hvorostovsky, je vais y arriver, qui chante le rôle du Comte et Loanna, mais non Lianna Hatoutou.., zut, Lianna Haroutounian, voilà, qui chante Leonora..et je préfère ne pas essayer de dire le nom de la bouleversante Azucena (Anita Rachvelishvili )

Cliquez pour télécharger le programme au format pdf :
trovatore2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *